Développement de carrière

Compétences recherchées pour les postes en comptabilité et finance

CPA et futurs CPA en recherche d’emploi, quelles sont les compétences à maîtriser pour maximiser vos chances d’obtenir le poste convoité? Nous avons recueilli les réponses de Jean-Philippe Gauthier, CPA, CA, et vice-président au recrutement chez Robert Half.

Quelles sont les compétences techniques recherchées par les recruteurs et les employeurs, en complément à celles enseignées dans les formations de base?

 Le marché a tellement changé que les compétences techniques les plus demandées sont liées aux nouvelles technologies. Des compétences autrefois considérées comme étant « avancées », comme les analyses par tableaux croisés dynamiques avec Excel, par exemple, sont maintenant qualifiées comme étant « de base ».

Les compétences technologiques les plus importantes ne visent pas que les comptables, mais ceux-ci doivent les maîtriser pour décrocher les emplois. On pense ici à tout ce qui touche l’infonuagique (cloud), l’exploration de données (data mining) et, surtout, tous les systèmes intégrés de gestion et de suivi en entreprise (ERP).

Chaque industrie ou secteur aura toutefois ses besoins et ses particularités. Les entreprises manufacturières chercheront des compétences poussées en prix de revient, alors que les entreprises publiques voudront que leurs professionnels connaissent les IFRS (normes internationales d’information financière).

Le marché de l’emploi dans ce secteur est donc fortement touché par les nouvelles technologies. Le comptable « classique » serait-il en voie de disparition?

Les nouveaux outils informatiques, l’intelligence artificielle et l’automatisation des systèmes ont complètement changé la façon de travailler des gens dans de nombreux secteurs.

En comptabilité et finance, le côté stratégique se développe de plus en plus : les entreprises veulent savoir ce qu’il faut faire pour se démarquer de la concurrence. Les comptables doivent jouer un rôle de conseil et de stratège. D’une certaine façon, la profession s’humanise davantage!

Quelles sont justement les compétences non techniques les plus importantes pour les CPA et futurs CPA?

D’abord la communication, à l’écrit comme à l’oral. Et il faut penser au bilinguisme, car de nombreux clients et fournisseurs, ou même des divisions d’entreprises québécoises, se trouvent à l’extérieur du Québec.

L’intelligence émotionnelle est également de plus en plus recherchée parce que le travail en entreprise est axé sur la gestion de projet et le travail d’équipe.

Enfin, en raison du marché en continuel changement, les professionnels faisant preuve de flexibilité auront plus de succès. Il faut embrasser le changement plutôt que de tenter de le contrer.

Que doivent faire les professionnels plus expérimentés ou les autres qui n’ont pas nécessairement ces compétences en technologie?

La formation continue est primordiale. Il faut voir venir les changements, s’asseoir avec ses supérieurs et comprendre leurs demandes afin de suivre des cours pour être à jour. L’Ordre des CPA offre plusieurs formations et mises à niveau sur les nouveautés technologiques.

Il ne faut pas hésiter, toute personne peut s’adapter aux nouveaux outils informatiques. Et une fois qu’on les maîtrise, on ne peut plus s’en passer!

Les employeurs peuvent donc jouer un rôle en s’assurant d’être à jour au plan technologique?

Ils n’ont pas le choix de le faire pour briller dans leur secteur, mais aussi pour attirer les bons candidats. J’ai vu plusieurs personnes refuser des postes parce que l’entreprise n’était pas suffisamment avancée au plan technologique. Les jeunes générations veulent travailler et s’épanouir dans un environnement technologiquement à jour, c’est aussi vrai des professionnels en comptabilité et finance.

1.0.0.0