Recherche d’emploi

Le réseautage dans un événement de recrutement : n’arrivez pas sans être bien préparés

Le réseautage dans un événement de recrutement

Ça y est, tous les recruteurs importants sont réunis dans un même lieu et il n’en tient qu’à vous d’attirer leur attention pour décrocher le boulot de vos rêves. Mais comment se démarquer? On a demandé conseil à un spécialiste.

Les comptables sont parfois de grands introvertis. Voilà un cliché qui a la couenne dure. « Mais tous les clichés comportent une part de vérité et je constate dans ma pratique que la profession attire des gens plus réservés que la moyenne », assure Eric Mercier, conseiller principal chez Kerosene Recrutement, un cabinet montréalais spécialisé en comptabilité et finance. Heureusement, il y a des moyens de lutter contre sa timidité pour briller dans les événements de recrutement.

Plongez-vous dans le bon état d’esprit

Commencez par une bonne préparation mentale : il faut vous prédisposer à la rencontre. Pour y arriver, votre premier réflexe sera de lutter contre votre propension à côtoyer seulement les gens que vous connaissez déjà. « C’est rassurant de commencer la soirée avec vos connaissances, mais dépêchez-vous de les quitter dès qu’une occasion se présentera, dit Eric Mercier. Trop de gens se contentent d’être présents aux événements et d’y être vus, mais ne font pas de nouvelles rencontres. C’est l’erreur la plus courante. »

Arrivez tôt

N’hésitez pas à être le premier arrivé sur les lieux. « Ça permet de se familiariser avec l’espace et de s’y sentir plus à l’aise, précise le conseiller. Vous pourrez aussi voir les premières personnes arriver et entamer la conversation de manière privilégiée avant qu’elles soient trop sollicitées. »

Faites un plan de match

Idéalement, vous aurez un objectif précis en tête. Vous aurez par exemple ciblé les personnes à qui vous avez l’intention de parler et clarifié la nature des services que vous pouvez leur offrir. Mettez la main sur la liste des invités, identifiez les recruteurs les plus propices à apprécier votre profil, et informez-vous au sujet de leurs activités pour y trouver des éléments d’intérêt afin de briser la glace. Planifiez les questions que vous leur poserez.
« Vous serez toujours en meilleure posture si le recruteur parle en premier, ajoute Eric Mercier. Il vous fournit ainsi des éléments d’information sur lesquels vous pourrez rebondir au fil de la conversation, adaptant votre discours à votre interlocuteur. »

Sachez vous présenter brièvement

À côté des conversations plus longues et davantage préparées, vous aurez sûrement l’occasion d’être présenté spontanément à d’autres recruteurs ou collègues. Dans ces cas-là, soyez prêts à vous présenter en 20 ou 30 secondes, ayez le sens de la synthèse pour démontrer votre plus-value. À nouveau, la préparation est la clé !

Ne vous éternisez pas avec une seule personne

« Il faut idéalement voir 20 à 25 personnes dans la soirée », conseille Éric Mercier. Profitez par exemple des mouvements de foule pour changer d’interlocuteur. « Un bon truc pour les plus timides est de maximiser leur présence dans les zones de transition, près du bar ou du buffet, sur la terrasse où les gens prennent une pause ou dans la file d’attente des toilettes. Les gens qu’on y trouve peuvent être abordés plus facilement parce qu’ils ne sont pas déjà engagés dans une conversation. »

De même, si vous êtes de nature réservée, il est conseillé d’éviter de vous joindre à des groupes à l’improviste. « Vous risquez d’y être écrasés par les personnes les plus extroverties qui monopoliseront l’attention du groupe. Il vaut toujours mieux s’engager dans une conversation avec une seule personne à la fois. »

Et bien sûr, n’oubliez jamais la poignée de main. Elle doit être ferme et assurée. Le sourire est aussi de mise. Et regardez toujours vos interlocuteurs dans les yeux. Vous voilà maintenant armés pour briller!

1.0.0.0